La crise de grossesse

Les années passent. Aura maintient sa vitesse de croisière avec de petites visites trimestrielles qu’elle me rend en toute discrétion. La vie s’écoule…

Jusqu’au jour où : une crise (une : rien d’anormal à ça) ; puis une deuxième, quelques jours plus tard (quoi, déjà ?) ; puis une troisième dans la foulée (encore ?!). Waouw ! Aura ne peut plus se passer de moi , on dirait ?! Il se passe quelque chose. ÉvidemmentAura, elle, a tout compris avant moi : je suis enceinte !

Voilà notre Aura bourrée d’hormones et ça lui donne un grain de folie ! Pour cette première grossesse, elle sera pleine de fantaisie : respecter l’ordre établi — troubles de la vue, picotements, aphasie ? Mais tu rêves, ma pauv’fille !!! On est enceintes, quoi ! On s’amuse !!! Et vas-y que j’t’emmêle et que j’t’embrouille avec des crises toutes plus bizarres les unes que les autres.

– Bon, Aura, tout ça c’est bien joli mais j’suis un peu fatiguée, quand même. Tu pourrais pas me laisser souffler un peu ? J’ai cours, là…

Mais Aura fait la sourde oreille et les crises se succèdent, me plongeant à chaque fois dans la confusion : composer un n° de téléphone (ben oui, avant le portable, il fallait composer les numéros soi-même !!!), se souvenir d’une liste de vocabulaire, d’une règle de grammaire apprise la veille ? Peine perdue, avec Aura ! Elle vient tellement souvent que j’ai du mal à récupérer entre deux visites ! Sans compter que l’état nauséeux qui accompagne la crise ne fait pas très bon ménage avec l’appétit capricieux d’une femme enceinte.

Faut-il préciser au passage que c’est à ce moment-là que j’ai soigneusement rangé mes fameuses lunettes au fond d’un tiroir, où elles dormiraient encore si je n’avais pas déménagé depuis… Migraine ophtalmique = problème de vue ? Mon œil !

Pour mes 3 grossesses suivantes, Aura sera un peu plus conformiste, certes, mais tout aussi pressante. J’ai beau la connaître par cœur, quand je la verrai revenir 4 fois en 2 jours, bonjour la panique ! Ce sera pourtant lors de ma quatrième grossesse (et je ne serai donc plus une débutante en la matière), mais 4 fois en 2 jours : c’est flippant, même pour une pro de la migraine ! J’en parlerai très vite à ma gynécologue lors d’une visite de contrôle, espérant quelques réponses de la part d’une spécialiste… Mais rien. Pour ce genre de problèmes — me dira-t-elle — il faut s’adresser à un neurologue… Oui, mais moi, je lui parlais d’un problème hormonal (?!).

On est bien seul(e)s, n’est-ce-pas, face à notre Aura ?

Publicités

4 réflexions sur “La crise de grossesse

  1. Bonjour marié je t ai laissé un MSG sur FB car je viens de me faire 2 crises en 5 jours, à 8 mois de grossesse, et je sature…tout le monde pense que je suis angoissée parceque je suis enceint, alors que je flippe juste de refaire une crise et que j en ai marre d être une loque souffreteuse !!!

    • Bonjour Anne-Sophie,
      Je n’ai pas vu ton message sur FB – il faudra que je regarde mieux…
      Je n’ai malheureusement pas de solutions à te proposer. Je suis passée par là moi aussi, avec jusqu’à 4 crises en 48 heures pendant ma dernière grossesse. C’est très difficile parce qu’on a du mal à récupérer entre 2 crises, qu’on est complètement à l’ouest, qu’on n’ose pas sortir de peur que ça recommence à un endroit où ce sera difficile à gérer… Je ne pense pas non plus que les crises répétées pendant la grossesse soient liées à une quelconque angoisse. Je suis convaincue que c’est hormonal. Courage, il ne reste « que » 2 mois (qui sont souvent les + longs !!!). J’espère que ça ira mieux après.
      Pour le moment, accorde-toi ce temps au ralenti. Peut-être que ton corps en a besoin, tout simplement. Fais-toi aider autant que possible et explique à ton entourage ce que signifie « l’après crise » : ne pas s’agiter, ne pas se pencher [par pitié, ramassez vos chaussettes vous-mêmes !!! :-)], éviter les escaliers, éviter de haussez la voix… C’est important qu’autour de toi, on sache tout ça pour que tu puisse récupérer à ton aise. Et j’ai envie de dire « sois indulgente envers toi-même » ! Courage 🙂

  2. Merci pour ta réponse ! Alors tu vois moi je pense que c est peut être hormonal, mais aussi et surtout, comme y’a une histoire de vasodilatation/constriction, et que c est cet état de vasodilatation qui caractérise la grossesse, ça doit être pour ça qu on en fait plus durant cette période…quoi qu en y réfléchissant bien, première grossesse = état de grâce pour moi !!!..avec pour couronner le tout des problèmes cervicaux chroniques…j ai une copine psy qui est convaincue que migraine=conflit interne dont on connaît la solution mais pour laquelle on ne peut se résoudre à mettre les outils en œuvre…nous voilà bien avancées !!! Lors de ma dernière crise il y a qq jours, un oncle ancien migraineux sans aura (il a 60 ans et ses crises sont inexistantes depuis 5 ans…ouf, plus que 30 ans a morfler!!!) me décrivait qu il avait pendant ses crises une activité cérébrale incroyable : comme si on le forçait à regarder un film en accéléré, mais aussi une libido de folie, alors qu il n était physiquement capable de rien !!! Y’a quand même qq chose d hormonal alors …!

    • On n’en a pas finit de chercher les causes de nos crises !
      A mon avis, il n’y a pas une cause unique valable pour tous les migraineux. Je donne ici mes observations personnelles basées sur mon expérience propre, mais bien sûr, ça peut être totalement différent pour d’autres. En tout cas, c’est intéressant d’avoir d’autres hypothèses – même si je ne crois pas du tout à la théorie du conflit non résolu ! Quoique…
      J’ai déjà mentionné ailleurs sur ce blog que j’avais dû remettre en question ma théorie du « tout hormonal » suite à une vague de crises inexpliquées qui est survenue, comme par hasard, alors que j’étais en dépression. Pour moi, c’était un rebondissant inattendu dans mon parcours de migraineuse parce que jusque là, je n’avais jamais pu relier les crises avec mes émotions. En aucun cas ! J’avais eu des périodes de stress intense sans la moindre crise – et des périodes où je faisais crise sur crise alors que j’étais on ne peut plus détendue… Pour moi, il ne pouvait y avoir aucun rapport. Jusqu’à ce que je fasse cette série de crises.
      Je me rends compte qu’il me reste encore certains articles à écrire sur ce blog… 😉

Aura passe sans laisser de traces - ne soyez pas comme elle !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s