La crise « de croisière »

Ni trop violente, ni trop fréquente.

Après la virulence de sa crise d’adolescence, Aura calme un peu ses ardeurs et adopte une fréquence de croisière.

Tandis que je m’installe avec enthousiasme dans ma petite chambre d’étudiante et du même coup, dans ma nouvelle vie de jeune adulte, elle prend l’habitude de me rendre une petite visite trois ou quatre fois par an. Elle passe, juste comme ça, presque en copine, histoire de ne pas me laisser l’oublier…

J’ai presque envie de dire qu’elle s’invite gentiment pour le café… A l’époque, c’est ce qu’on m’a conseillé de prendre : du café stretto stretto, noir bien sûr, avec du jus de citron ! Beurk ! C’est parfaitement imbuvable. Et totalement inefficace ! Tout comme le paracétamol, que je continue à prendre malgré tout dès qu’Aura débarque. J’ai aussi des lunettes qui traînent à peu près partout ailleurs que sur mon nez… Elles sont censées corriger un défaut visuel imperceptible qui serait à l’origine de ces migraines ophtalmiques

Publicités

Aura passe sans laisser de traces - ne soyez pas comme elle !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s